Drogue : un enjeu électoral macabre !

5 octobre 2011 0 Par admin

Nice, départ des coureursPendant que vous lirez cet article, un enfant sera mort à cause de la drogue, et plusieurs autres auront commencé à en consommer pour la première fois.

Tous les enfants sont concernés… vos enfants sont concernés.

La drogue n’est pas une simple mode. La drogue est maintenant partout, dans tous les pays et elle détruit la société.

C’est pourquoi, dans les plus grandes villes de France, les bénévoles de l’association « Non à la drogue, oui à la vie » multiplient chaque semaine les actions de prévention et distribuent gratuitement et à grande échelle les livrets de la série « La vérité sur la drogue ».

Ce samedi 1er octobre, à Marseille, rue St Ferréol, à Lyon, Pl des Etats Unis, à Bordeaux, à Clermont, à Paris… ou ce dimanche, près de Nice, à Juan les Pins où des bénévoles ont porté les couleurs de l’association lors d’une course de 10 km pendant que d’autres distribuaient des livrets d’information sur les drogues les plus courantes telles que Cannabis, Héroïne, Cocaïne, Crack, Ecstasy, LSD, Antidouleurs, Crystal Meth, Ritaline, alcool, drogues psychotropes prescrites ou drogues par inhalation. Les gens étaient attentifs aux livrets distribués et les réactions ont été très positives.

En France, la situation est grave. Certains de nos hommes politiques en ont fait un enjeu électoral ignorant délibérément le danger encouru par chacun de nous, du plus jeune au plus âgé.

Pourtant, tout le monde connaît les conséquences dramatiques de la consommation des drogues, mais il est quelquefois utile d’ouvrir les yeux et de regarder simplement ce qui se passe sous notre nez !

Les problèmes de santé publique s’aggravent, la culture et la créativité sont détruites, la famille est détruite, il y a perte de productivité, démotivation, les gens ne veulent plus travailler, les générations futures sont détruites.

Les Accidents du travail ou les accidents de la route dus aux drogues sont de plus en plus courants. Il y a de plus en plus de gens qui prennent l’autoroute à l’envers et causent des accidents avec des morts et des blessés graves… et on découvre maintenant qu’ils avaient pris du cannabis la veille ou même plusieurs jours plus tôt.

D’autres qui déboitent sans regarder et c’est un jeune motard qui perd la vie… et il pourrait être votre fils !

Tout récemment, un chauffeur de poids lourd a été arrêté : il fumait 10 joints par jour et conduisait un semi remorque !

Le mois dernier, un chauffeur de poids lourd a été « ébloui » au petit matin et il a dévié de sa trajectoire sur l’autoroute : il n’a pas vu une voiture qui était en panne sur la bande d’arrêt d’urgence et il l’a littéralement pulvérisée avec les trois personnes qui attendaient dedans !

Un autre chauffeur de poids lourd n’a tout simplement pas vu que les voitures devant étaient arrêtées : aucune trace de freinage et il a écrabouillé les voitures à l’arrêt.

Cette semaine, à Lyon, un jeune a eu un accès de folie après avoir fumé du cannabis : résultat ? Il poignarde son père au visage, puis il tue sa mère à coups de couteau.

Une statistique officielle montre que 35 % des accidents mortels sont liés à la prise d’alcool, mais le pourcentage de ceux liés à la consommation de cannabis ou des autres drogues, y compris les drogues psychotropes prescrites, n’est pas réellement évalué car ils ne restent pas dans le sang bien que leurs effets psychotropes perdurent longtemps…

Déjà, dans les années 60, le philosophe Ron Hubbard déclarait que « La drogue est l’élément le plus destructeur de notre culture actuelle » et ce qui se passe aujourd’hui montre à quel point il avait vu juste.

Il est pourtant possible d’enrayer ce fléau car l’arme fatale contre la drogue reste l’information.

C’est pourquoi la campagne de prévention de l’association Non à la drogue, oui à la vie s’appuie sur les livrets de la série « La vérité sur la drogue », des supports audiovisuels et un manuel de l’éducateur particulièrement efficaces pour apporter la vérité sur la drogue aux enfants comme aux adultes.

Pour obtenir davantage d’information sur les actions de l’association ou pour télécharger ou obtenir gratuitement nos publications, visitez le site internet : www.nonaladrogue.org

Contact presse : Robert Galibert au 06 20 51 17 57 info.drogue@gmail.com ou http://cestquoiladrogue.fr