Mois : avril 2017

Cannabis : dommages congénitaux à l’ADN et danger pour les générations futures?

       Le principal composé psycho-actif du cannabis, le tétrahydrocannabinol (THC), serait capable d’endommager l’ADN jusqu’au  « chromothripsis », c’est-à-dire jusqu’à des dommages cellulaires sévères mais pas au point de tuer la cellule… C’est la conclusion d’une étude universitaire australienne publiée dans la revue Mutation Research le 4 mai 2016. Les auteurs citent en particulier plusieurs études…

Par Robert Galibert 12 avril 2017 Non